Mythes et réalité....

Le monde des arénas n'échappe pas à ce phénomène également. Il existe une multitude de mythes et légendes dans le domaine de la fabrication et de l’entretien des glaces. La plupart de ces mythes et légendes sont nés du peu d’information et de connaissance sur le sujet. La recherche et le développement dans l’industrie n'existaient pratiquement pas.

Que ce soit au niveau de la température de l’eau pour le surfaçage ou de la quantité nécessaire pour effectuer un surfaçage complet, plusieurs hypothèses et théories ont ainsi vu le jour. L’incompréhension du fonctionnement de la molécule d'eau et de plusieurs de ses propriétés, combiné a des technologies déficientes et parfois inutiles ont aidé à faire naître plusieurs de ses mythes.

Seulement à elle. La conduite et l’opération de la surfaceuse renferment un univers de non-sens qui se perpétue de génération en génération. La conduite de la surfaceuse en soi représente tout de même un défis, mais appliqué les techniques et manœuvres pour assurer une belle qualité de glace est plus une question d'expérience et d'intuition de la part de l'opérateur.

La science de la glace et de l’eau est très complexe et encore aujourd’hui, les scientifiques doivent démontrer une certaine réserve sur plusieurs phénomènes. C'est ainsi que plusieurs paradigmes émerges et sont regrouper par un ensemble d’hypothèses donnant plus ou moins un regard réaliste sur le monde de la science de la glace.

All right reserved -@ Science de la glace, 9251-1419 Qc inc. 1998-2020

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon